19 films multilingues en français à voir au SFF 2021

Reading Time: 13 minutes

La semaine dernière, nous vous avons parlé des films en français au festival du film de Sydney (SFF 2021). Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir les films multilingues, dont le français est une des langues, au SFF 2021, dans notre article ci-dessous. Vous trouverez des films d’Algérie, de Belgique, de République démocratique du Congo, du Danemark, de France, d’Allemagne, de Hongrie, d’Israël, du Liban, du Mali, des Pays-Bas, du Sénégal et du Royaume-Uni parmi les films multilingues incluant le français au SFF 2021.

SFF 2021

A Black Jesus

10 & 13 novembre
Réalisateur: Luca Lucchesi
2020
Allemagne
92 minutes
Tous les ages
LANGUES : En français, allemand, italien et wolof avec sous-titres en anglais

Un premier film impressionnant du réalisateur Luca Lucchesi, né à Palerme, dont le père était originaire de Siculiana, la ville où se déroule le film, et coproduit par Wim Wenders. La tension monte dans une ancienne ville sicilienne lorsqu’un réfugié africain demande à porter une statue très prisée lors de la procession religieuse annuelle.

 

SFF 2021 - After LoveAfter Love

4, 5 & 6 novembre
Réalisateur: Aleem Khan
2020
Royaume Uni
89 minutes
M
LANGUES : En anglais, arabe, français et urdu avec sous-titres en anglais.

Dans ce premier long métrage fascinant d’Aleem Khan, Joanna Scanlan (No Offence, The Thick of It) incarne Mary, une veuve qui découvre la double vie secrète de son mari quelques jours seulement après sa mort.

Les apparences, les impressions et la sérendipité entraînent Mary sur un chemin qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Plus connue pour ses rôles comiques, Scanlan est superbe dans le rôle d’une femme dont la douleur émotionnelle n’est dépassée que par sa détermination à trouver des réponses. Les dialogues sont rares : Le visage et les yeux perçants de Mary en disent plus que les mots ne pourraient le faire.

 

A Tale of Love and Desire (Une histoire d’amour et de désir)

6, 12, and 13 novembre
Réalisatrice: Leyla Bouzid
2021
France
103 minutes
18+
LANGUES : En français et en arabe avec sous-titres en anglais

Directement issu de la Semaine de la critique de Cannes, cette romance moderne et sensuelle se déroule à Paris. Ahmed (Sami Outalbali, Sex Education), un étudiant universitaire de 18 ans d’origine algérienne, est déchiré entre son désir pour une camarade de classe, la belle Farah (Zbeida Belhajamor), une étudiante tunisienne dynamique qui vient d’arriver en France, et ses idées sur les convenances culturelles.

En abordant intelligemment et subtilement les thèmes de la religion, de la disparité et des attentes en matière de genre, Leyla Bouzid a créé une romance française provocante et différente.

 

Erna at WarErna at War

3 & 6 novembre
Réalisateur: Henrik Ruben Genz
2020
Danemark
106 minutes
Sans classification15+
LANGUES: Danois, français et allemand avec sous-titres en anglais

Deux des meilleurs acteurs danois, Trine Dyrholm (Queen of Hearts, SFF 2019) et Ulrich Thomsen (Festen), sont les vedettes de ce drame tendu et non conventionnel de la Première Guerre mondiale au sujet d’une mère qui se fait passer pour un soldat afin de suivre et de protéger son fils de 17 ans.

 

Les Danois n’ont aucune allégeance envers l’Allemagne – et le réalisateur Henrik Ruben Genz choisit donc de se concentrer sur les batailles internes et les cicatrices de ses personnages. La performance de Dyrholm est complétée par le talent de l’ensemble des acteurs, et elle apporte une chaleur inattendue dans le froid des tranchées.

 

Honey Cigar (Cigare au miel)Cigare au miel SFF 2021

3 & 10 novembre
Réalisateur: Kamir Anouz
2020
France, Algerie, Belgique
100 minutes
Sans classification 18+
LANGUAGES: francais et arabe avec sous-titres en anglais

L’histoire culturelle et l’éveil sexuel se rejoignent avec force dans l’histoire de Selma, une étudiante franco-algérienne de 17 ans dans la France des années 1990, dans ce premier long métrage semi-autobiographique du cinéaste franco-algérien Kamir Aïnouz.

 

Zoé Adjani (nièce de la célèbre actrice Isabelle Adjani) est remarquable dans le rôle de Selma, une étudiante de première année d’université qui a un désir ardent de faire l’expérience de tout ce que la vie adulte peut offrir, y compris le sexe. Ses parents algériens, laïcs et issus de la classe moyenne supérieure, prétendent ne pas croire aux mariages arrangés, mais présentent continuellement Selma à de futurs maris potentiels. Alors que les informations sur les violences civiles qui ont secoué l’Algérie de 1993 à 1994 se font de plus en plus insistantes, Aïnouz mène cette étude du désir féminin et de la liberté personnelle vers une conclusion puissante et poétique.

 

Lingui, The Sacred Bonds (Lingui, les liens sacrés)

7, 11 & 14 novembre
Réalisateur: Mahamat-Saleh Haroun
2021
Chad
87 minutes
Sans classification 15+
LANGUES: En arabe et français avec sous-titres en anglais

Candidat à la compétition de Cannes, le film du célèbre cinéaste tchadien Mahamat-Saleh Haroun raconte l’histoire d’une mère célibataire dont le monde s’écroule lorsqu’elle découvre que sa fille adolescente est enceinte. Situé à N’Djamena, au Tchad, la vie des femmes devient encore plus précaire dans cette communauté conservatrice et religieuse, mais malgré la situation désespérée, le film est une histoire édifiante d’indépendance et d’autonomisation.

Haroun a créé certains des films les plus profonds et les plus humains du continent africain, comme Abouna (SFF 2003), Dry Season (SFF 2007), A Screaming Man (2010) et Grigris (SFF 2013).

 

Mandabi

7 novembre
Réalisateur:  Ousmane Sembène
1968
Sénégal
91 minutes
Sans classification 15+
LANGUES: En wolof et en français avec sous-titres anglais

La satire sociale cinglante d’Ousmane Sembène, le « père du cinéma africain », sur les effets du post-colonialisme sur la vie des Sénégalais, retrouve une nouvelle vie dans cette restauration méticuleuse en 4K. Mandabi était le premier long métrage dans une langue africaine, ce qui constituait un pas important vers un cinéma authentique de la région.

 

Mandabi raconte l’histoire d’Ibrahima Dieng, un chômeur qui reçoit un mandat de son neveu en France, ce qui l’amène à naviguer dans un système bureaucratique complexe pour l’encaisser – il a besoin d’une pièce d’identité qu’il n’a pas, mais il n’est pas facile d’en obtenir une et il doit graisser la patte des bureaucrates en cours de route. Une étude sur la corruption, la cupidité et la pauvreté.

 

Mariner of the Mountains

7 & 9 novembre
Réalisateur: Karim Aïnouz
2021
Brésil, France, Allemagne
98 minutes
Tous les ages
LANGUES: En portugais, arabe, tamazight et français avec sous-titres anglais.

Le réalisateur brésilien Karim Aïnouz (The Invisible Life of Euridíce Gusmão, SFF 2019) retrace le passé récent de sa famille algérienne dans ce documentaire évocateur.

 

À travers le voyage d’Aïnouz de Marseille à Alger en ferry, jusqu’aux montagnes de l’Atlas où est né son père qu’il n’a rencontré qu’à l’âge adulte, l’histoire de sa famille est révélée. Rempli d’images oniriques et colorées d’hier et d’aujourd’hui, accompagné de son récit poignant, Mariner of the Mountains est un mélange évocateur et magique d’éléments personnels et politiques.

 

Memory Box

6 & 11 novembre
Réalisateurs: Joana Hadjithomas, Khalil Joreige
2021
Liban
102 minutes
Sans classification 15+
LANGUES: Anglais, français et arabe avec sous-titres en anglais

Un mystérieux colis en provenance de France arrive sur le pas de la porte de Maia et de sa fille Alex, adolescente à Montréal.Son contenu : des journaux intimes, des photos et des cassettes détaillant tous les aspects de la vie d’adolescente de Maia pendant la guerre civile libanaise. Ce contenu relie trois générations de femmes, du Beyrouth des années 1980 au Montréal d’aujourd’hui, dans cette élégante méditation sur l’histoire et la mémoire.

 

Le passé est trop douloureux pour que Maia le revoie, mais sa fille Alex en parcourt secrètement le contenu, qui prend vie dans des flashbacks magnifiquement conçus. S’inspirant librement des lettres et des journaux intimes d’Hadjithomas pendant son adolescence, le film met en lumière le rôle que joue la mémoire dans la construction de nos vies.

 

Memory Box est le premier long métrage narratif en neuf ans de l’équipe primée Joana Hadjithomas et Khalil Joreige (A Perfect Day, SFF 2006) et le premier candidat libanais en compétition à la Berlinale depuis quatre décennies.

 

Never Gonna Snow Again

6, 7 et 9 novembre & SFF on Demand 12 novembre
Réalisateurs: Małgorzata Szumowska, Michał Englert|
2020
Pologne, Allemagne
113 minutes
Sans classification 18+
LANGUES: En polonais, russe, français et vietnamien avec sous-titres anglais.

Après Cold War et Corpus Christi, la renaissance du cinéma polonais se poursuit avec ce drame intrigant et superbement filmé sur un mystérieux masseur ukrainien Zenia (Alec Utgoff de Stranger Things) qui infiltre une communauté fermée.

 

Lorsque l’homme charismatique fait une demande de résidence en Pologne, un fonctionnaire sévère lui dit : « Je me sens assez étrange à vos côtés. » Ce qui se passe ensuite donne le ton d’un alléchant drame des apparitions de Malgorzata Szumowska (Mug, SFF 2018) et de son collaborateur fréquent Michal Englert.

 

Tout le monde dans un groupe de McMansions sans âme à la périphérie de la ville s’accorde à dire que Zenia est un faiseur de miracles avec une touche magique pour le rajeunissement physique et mental. Mais le nouveau venu ne répond-elle pas aux attentes de tant de femmes qui se cachent derrière ces façades de briques sans intérêt L’ennui de la classe moyenne et le désir refoulé ont rarement été manipulés avec autant d’habileté et de satire ; le film a été, à juste titre, la candidature de la Pologne aux Oscars 2021 pour le meilleur film international.

 

Passion simple

5 & 9 novembre
Realisatrice: Danielle Arbid
2020
France, Belgique
99 minutes
Sans classification 18+
LANGUES: En anglais et en français avec sous-titres en anglais

Une divorcée se lance dans une liaison obsessionnelle avec un diplomate russe dans ce drame érotique de la cinéaste franco-libanaise Danielle Arbid.

 

Adapté du roman d’autofiction d’Annie Ernaux paru en 1991, Passion Simple fixe un regard intense sur Hélène, mère célibataire (Laetitia Dosch, franco-suisse, Montparnasse Bienvenue, 2017), alors que ses élans rêveurs d’excitation et d’engouement se transforment progressivement en une obsession débilitante pour un homme marié plus jeune, Alexandre (la star du ballet Sergei Polunin, présentée dans Dancer en 2016).

Dosch est superbe dans cet examen convaincant de l’extase physique et de l’agonie romantique.

 

SFF 2021 - Radiograph of a familyRadiograph of a Family

4, 14 novembre & SFF on demand du 12 novembre
Réalisatrice: Firouzeh Khosrovani
2020
Norvège
81 minutes
Tous les ages
LANGUES: En farsi et en français avec sous-titres en anglais

La relation tendue entre les parents d’une cinéaste reflète l’histoire récente et mouvementée de l’Iran dans ce documentaire élégant et inventif de la réalisatrice iranienne Firouzeh Khosrovani.

 

Khosrovani commence son film en nous racontant que sa mère Tayi a épousé la photographie de son père Hossein. Tayi à Téhéran, Hossein étudiant en Suisse, Tayi se débat avec le conflit entre ses croyances religieuses et les libertés de Genève des années 60 et les croyances libérales et laïques de son partenaire. De retour en Iran, Tayi devient une fervente activiste religieuse.

 

À l’aide de séquences trouvées évocatrices, d’images et de lettres d’amour obsédantes et d’images recréées de la maison familiale, Firouzeh raconte la vie de ses parents – une métaphore de l’histoire récente de l’Iran.

 

The Fantastic Journey of Margot & Marguerite (L’aventure des Marguerite)

7 & 14 novembre & SFF on demand: du 12 novembre
Réalisateur: Pierre Coré
2021
France
89 minutes
Tous les ages
LANGUES: anglais, français et allemand avec sous-titres en anglais

En provenance directe du Festival international du film pour enfants de New York, cette comédie-mystère sur le voyage dans le temps raconte l’histoire de deux enfants de 12 ans ayant des problèmes similaires et vivant à des époques différentes, qui voyagent dans le temps pour vivre la vie de l’autre par un mystérieux coffre caché dans un grenier.

 

L’un vit dans la France occupée de 1942, l’autre en 2020. Toutes deux ont perdu leur père. À travers deux récits parallèles couvrant 80 ans, elles se débattent avec les complexités de l’époque dans un récit drôle et plein d’entrain où deux filles apprennent la confiance, l’amour, le courage et leur place dans le monde.

 

Convient aux enfants de 10 ans et plus. NOTE : Le film contient un langage fort et de brèves références à la drogue.

 

The First 54 Years: An Abbreviated Manual for Military Occupation

3 & 7 novembre & SFF on Demand du 12 novembre
Réalisateur: Avi Mograbi
2021
Israel
110 minutes
Sans classification 15+
LANGUES: En anglais, français, allemand et hébreu avec sous-titres anglais

Ce documentaire est un guide étape par étape de l’occupation coloniale par le réalisateur Avi Mograbi, utilisant l’occupation israélienne des territoires palestiniens pendant 54 ans comme étude de cas.

 

Il est raconté sous la forme d’une conférence ironique sur le fonctionnement de l’occupation coloniale, dans laquelle Mograbi s’adresse à la caméra entre des segments de témoignages de 38 anciennes recrues de l’armée israélienne qui ont servi dans les territoires occupés depuis 1967. Leurs témoignages faisaient partie du projet « Rompre le silence » et révèlent les méthodes utilisées par Israël pour s’approprier définitivement les terres.

 

The French Dispatch

Film de cloture du festival

Réalisateur: Wes Anderson
2020
Royaume Uni, France, Allemagne
107 minutes
18+
LANGUES:

Anglais et français avec sous-titres anglais

Le nouveau film de Wes Anderson, élégant, visuellement riche et très drôle, est un hommage affectueux au journalisme et au New Yorker. Avec un casting de stars comprenant Adrien Brody, Timothée Chalamet, Willem Dafoe, Frances McDormand, Bill Murray, Elisabeth Moss, Tilda Swinton, Owen Wilson et Jeffrey Wright.

 

Lorsque son rédacteur en chef bien-aimé, Arthur Howitzer, Jr. (Bill Murray) meurt, l’équipe de The French Dispatch, un magazine américain à grand tirage basé dans la ville française d’Ennui-sur-Blasé, se réunit pour rédiger sa nécrologie.

 

Les souvenirs d’Howitzer donnent lieu à la création de quatre histoires. Il y a un carnet de voyage des quartiers les plus miteux de la ville, tiré de The Cycling Reporter (Wilson). « The Concrete Masterpiece » (Le chef-d’œuvre en béton) raconte l’histoire d’un peintre fou (Benicio del Toro) et de sa garde et muse (Léa Seydoux). « Révisions d’un manifeste » est une chronique d’amour et de mort sur les barricades au plus fort de la révolte étudiante. Et « La salle à manger privée du commissaire de police » est un récit à suspense sur la drogue, les enlèvements et la gastronomie.

 

The French Dispatch est le film de la soirée de clôture du Sydney Film Festival. Profitez d’une soirée pour apprécier et applaudir tous les merveilleux talents que le Sydney Film Festival a vus.

 

The Last Shelter (Le dernier refuge)

Réalisateur: Ousmane Zoromé Samassékou
2020
Mali
86 minutes
Tous les ages
LANGUES: En français, bambara et moré, avec sous-titres en anglais

Un refuge pour les voyageurs africains sur le point de s’engager dans une périlleuse traversée du désert est le cadre mélancolique du film documentaire primé, beau et humain, du cinéaste malien Ousmane Zoromé Samassékou.

 

Des exilés subsahariens se reposent dans la Maison des migrants de la ville malienne de Gao, aux portes du désert du Sahel, avant de poursuivre leurs rêves vers l’Europe. La plupart fuient les persécutions ou la pauvreté – tous sont à la recherche d’une vie meilleure. Une poignée d’entre eux font le voyage vers le sud, après avoir échoué dans leur tentative. Chaque nouvel arrivant est prié d’indiquer un contact d’urgence au cas où l’on n’entendrait plus jamais parler de lui.

 

Deux jeunes femmes font fi des dangers qu’elles ne manqueront pas de rencontrer. La caméra attentive de Samassékou capte les histoires des migrants alors qu’ils sont assis dans les limbes, attendant la prochaine étape de leur voyage.

 

The Rumba Kings

6,9, 14 novembre & SFF on demand du 12 novembre
Réalisateur: Alan Brain
2021
Pérou, Etats Unis
94 minutes
Tous les ages
LANGUES: En français et lingala avec sous-titres anglais

L’histoire passionnante de la rumba congolaise, une fusion de rythmes africains et de musique afro-cubaine qui a créé un rythme électrisant et a inspiré une nation à l’indépendance.

 

Les images d’archives évocatrices du film fascinant d’Alan Brain mettent en valeur les musiciens étonnamment doués, tels que Franco Luambo et l’OK Jazz Orchestra, Le Grand Kallé, et Dr. Nico et l’African Jazz Orchestra, ainsi que le style cool de l’époque. En 1960, les musiciens de rumba ont séduit l’Europe et influencé l’establishment, et l' »Indépendance Cha Cha » est devenu la bande-son de la déclaration historique d’indépendance du Congo.

 

The Story of My Wife

10 & 11 novembre
Réalisateur: Ildikó Enyedi
2021
Hongrie
169 minutes
Sans classification 18+
LANGUES:

En anglais, néerlandais, français, allemand et italien avec sous-titres en anglais.

 

Un capitaine de navire néerlandais chevronné, Jakob Störr (Gijs Naber), fait le pari d’épouser la première femme qui entre dans un café dans cette romance tordue d’Ildikó Enyedi (Prix du film de Sydney 2017 On Body and Soul).

 

Puis entre la belle Lizzy (Léa Seydoux, Blue is the Warmest Colour, Inglourious Basterds, Spectre), et la vie du capitaine Störr va être modifiée d’une manière qu’il n’aurait jamais pu imaginer.

 

Ce qui suit est une histoire épique remplie de jalousie, de paranoïa et d’érotisme débridé, alors que Störr devient de plus en plus convaincu de l’infidélité de sa femme (sans preuve). La présence constante du fringant et riche Français Dedin (Louis Garrel, Les Rêveurs, Les Petites Femmes) ne fait rien pour calmer les soupçons grandissants de Störr…

 

White Cube

5 & 13 novembre
Réalisateur: Renzo Martens
2020
Pays Bas
79 minutes
Tous les ages
LANGUES: En anglais, lingala et français avec sous-titres en anglais

Le projet de l’artiste Renzo Martens de construire un centre artistique en République démocratique du Congo met en lumière les liens controversés et anciens entre le capitalisme, le colonialisme et le monde de l’art.

 

Intéressé depuis longtemps par la relation entre l’art et le capitalisme, Martens se rend en RDC pour discuter avec les directeurs de plantations et les ouvriers de la manière dont l’art peut contribuer au développement. Cela ne se passe pas bien, et Martens est contraint de partir. Revigoré, il revient avec le projet d’encourager les travailleurs privés de leurs droits à créer des sculptures. L’objectif de Martens est de vendre leurs œuvres à l’étranger afin qu’ils puissent racheter leurs terres confisquées, dont le sol est maintenant épuisé, et changer leur avenir.

INFO-CLÉS POUR SYDNEY FILM FESTIVAL 2021

QUOI : Sydney Film Festival 2021
OÙ : Divers lieux à Sydney et certains films à la demande sur streaming
QUAND : 3-21 novembre 2021
COMMENT : Achetez vos billets sur le site Internet du Sydney Film Festival : www.sff.org.au
COMBIEN :
Les prix des billets individuels au SFF 2021 sont les suivants (hors frais de réservation)

  • Adulte $21
  • Carte Concession* $18
  • Jeunes (17 ans et moins) $14
  • Groupes 10+ $18.50
  • A Casula $17.50/14.50/11.50
  • Seniors $12.50

Les prix des Pass au SFF 2021 sont les suivants (hors frais de réservation)

  • Flexipass 10 $165 ($16.50 par film)
  • Flexipass 20 $310 ($15.50 par film)
  • Flexipass 30 $435 ($14.50 par film)
  • Youth Pass (15-24 ans ) $75 pour 6 films ($12.50 par film)

 

Quels films allez-vous voir au Sydney Film Festival 2021?

 

Pour être informé de la publication d’articles sur le SFF 2021 et d’autres événements ayant un lien avec la France, inscrivez-vous en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie

SFF 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *