Découvrez des artistes qui ont changé le monde avec Talking the Arts

Reading Time: 4 minutes

A travers quelques soirées, les amateurs d’art et d’histoire d’art peuvent participer aux presentations à propos des artistes qui ont changé le monde. Chaque soirée sera dédiée à un artiste différente, y compris Van Gogh, Monet and Picasso, parmi d’autres.

 

Talking the Arts

 

On a parlé avec Corinne Estrada, de la compagnie Communicating the Arts, qui est l’oragnisatrice de ces soirées nommées Talking the Arts. Vous vous souvenez peut-être qu’on a discuté avec elle lorsqu’elle organisait la conférence The Da Vinci Talks qui avait lieu à Sydney l’année dernière.

Vous avez créé une société nommée Communicating the Arts et commençant à la fin du mois, à Four Frogs Crêperie à Randwick, Sydney, vous allez donner des présentations chaque semaine sur un artiste qui a changé le monde au nom de Talking the Arts.

Nous allons apporter une vision a 360 sur ces icones planétaires en montrant des films, de la musique et des photos sur leur vie, leurs œuvres et leur époque.

 

D’où est venu l’idée de ces soirées Talking the Arts?
En 2019 à l’occasion de la grande rétrospective de Leonard de Vinci au Louvre, nous avions organisé à Sydney trois soirées sur les géants de la Renaissance qui avaient reçu un accueil très positif. Les Australiens représentent une audience cultivée et sophistiquée en demande d’histoires sur les grands artistes européens.

 

Ces soirées seront en anglais, en français ou les deux?
En anglais chez Four Frogs à Randwick –

A partir de 2021, on organise des week ends thématiques sur l’histoire de l’art en français dans des Wineries de la Hunter Valley

 

Comment change-t ’on le monde en tant qu’artiste?
Certains artistes avant-gardistes comme Van Gogh, Picasso ou plus récemment Andy Warhol ont changé les codes de la peinture et la manière de regarder et comprendre le monde qui nous entoure.

 

Quel a été votre parcours dans les arts?
J’ai travaillé pour les grands musées d’art en Europe comme la Tate à Londres, le Guggenheim à Bilbao et le Grand Palais à Paris pendant 20 ans. Ces institutions m’ont appris a regarder l’art autrement. Ma collaboration avec de grands artistes contemporains très engages comme Anish Kapoor et Christian Boltanski m’a beaucoup enrichie personnellement.

 

Êtes-vous artiste en plus d’historien des arts?
Ma mère était peintre à Paris, ma grand-mère travaillait dans l’atelier de Coco Chanel et mon grand-père était un anarchiste espagnol qui jouait les pièces de JP Sartre. Moi je suis né en plein Montmartre : ça laisse des traces…

 

Y’a-t-il des artistes australiens qui ont eu un effet important sur le monde?
Les artistes aborigènes ont acquis une dimension internationale. Ils commencent à être exposés partout dans le monde et notamment au Quai Branly mais il y a encore du chemin à faire pour leur apporter leur légitimité en tant qu’artistes et pas objets ethnologiques. La place des artistes aborigènes contemporains contribue à apporter un nouveau regard sur cette culture ancestrale et majeure.

Indigenous Australian art at Quai Branly
De l’art aborigène au Quai Branly

En fait, on s’est parlé fin 2019 lorsque vous avez organisée la conférence avec Jacques Le Roux. A la question: “Depuis quand et pourquoi êtes-vous intéressé par les arts ? Est-ce que vous avez une période d’art qui est votre préférée? Et si, oui, quel tableau?” vous avez dit:

L’art apporte de la beauté dans la vie. J’aime les artistes car ils ont une forte sensibilité et qu’ils nous aident à regarder le monde avec acuité. Ma période de l’art préférée se situe entre les 2 guerres mondiales car c’est une période très riche intellectuellement. C’est une période qui a donné naissance à de nombreux courants artistiques. C’est l’explosion des genres. J’aime beaucoup Diego Rivera et ses peintures murales très engagées.
Est-ce que votre réponse sera toujours le même?

Oui.

 

A l’époque vous avez récemment déménagé en Australie ayant vécu à New York et à Paris. Comment trouvez-vous que l’Australie est différente des autres pays dans lesquelles vous avez vécu?

L’Australie est un pays neuf et très ouvert sur les cultures d’Asie, du Pacific, du Moyen orient et d’Europe. Je trouve que c’est un pays très accueillant ou c’est facile de vivre.

 

Comment est-ce que les artistes australiens sont-ils différents des artistes français?

La nature fait partie de l’ADN des artistes australiens. Il y a beaucoup de sculpteurs en Australie car la culture outdoor comme Sculpture by the Sea a une place plus importante qu’en France.

 

Les premiers événements sont au sujet de Van Gogh, Monet et Picasso. Quels autres artistes seront le sujet de ces soirées?

  • Coco Chanel et les Années Folles
  • Matisse et la modernité
  • Joséphine et la France de Napoléon

 —

QUOI: Talking the Arts – soirée de présentation, crêpe et cidre offert avec le billet

QUAND: les mardis 24 novembre, 1 et 8 décembre 

OU: Four Frogs Creperies, Randwick

COMBIEN: $ 49 (une personne), $ 89 (deux personnes), ou $39 si vous avez une carte « concession » 

COMMENT: Achetez vos billets par ces liens:

11/24 Van Gogh: Devil or Saint – the mystic journey of an icon

1/12 Monet’s water lilies: the threshold of modern art

8/12 Picasso: who is behind Guernica?

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie