So Frenchy So Discothèque: célébrez la fête nationale avec une discothèque française

Reading Time: 3 minutes

Les organisateurs de So Frenchy So Chic, le festival de musique française préféré de Melbourne et Sydney, organisent une fête appelée So Frenchy So Discothèque. Alors que So Frenchy So Chic est une affaire de famille, celle-ci est strictement réservée aux adultes.

So Frenchy So Discothèque

 

Organisée au Meat Market de North Melbourne, la So Frenchy So Discothèque est une nuit de décadence, de délicatesse et de danse. Côté musique, les DJs de So Frenchy So Chic joueront de tout, du yéyé des années 60 au disco français des années 80 en passant par la French Touch des années 90. Une performance live sera également donnée par Ali Barter qui a enregistré des reprises françaises sur YÉYÉ 2.0.

 

La So Frenchy So Discothèque vous ravira avec six heures de musique, de champagne, de danseurs, de boules à facettes, de cocktails, de bistronomie, d’atelier de paillettes et de performances artistiques. Laissez-vous inspirer par les styles de Jane Birkin et Serge Gainsbourg et habillez-vous pour le disco des années 60/70. Pensez aux paillettes pour maximiser la piste de danse, aux smokings pour elle et lui, aux minis de la fin des années 60, aux maxis des années 70, à la dentelle, aux pantalons à clochettes, au double denim et aux accessoires audacieux.

 

 

À MANGER CHEZ SO FRENCHY SO DISCOTHÈQUE

Dîner de délices français de l’Hôtel Gitan, de Frédéric et de Milk the Cow.

 

HOTEL GITAN

  • Bœuf bourguignon – Bœuf braisé au vin rouge, oignon, lardons, champignons, pomme mousseline
  • Charcuterie – Jambon serrano, rillette de porc, Lonza, Capocollo, cornichons, oignon rouge mariné.

 

FRÉDÉRIC

  • Panisse – Panisse de pois chiches, chou-fleur rôti, vinaigrette aux noix mixtes.
  • Gaufre Suzette – Servie avec une crème anglaise au Brandy.
  • Bouillabaisse – Crustacés, moules, morue, mouillettes, sauce rouille.

 

MILK THE COW

  • Fondue individuelle Kaas Mit Wein Zu Kochen – La version de Milk the Cow d’une fondue classique de la région alpine franco-suisse avec des fromages suisses Gruyère, Appenzeller, Comté et Emmenthal fondus ensemble avec une bonne dose de vin blanc, servie avec du pain.
  • Boîte de fromages français – Trois fromages français avec de la lavosh et du coing, dont 50 g chacun de Fourme d’Ambert, Marcel Petit Comté et Brillat-Savarin dans la boîte de fromages signée Milk the Cow.

 

Ils sont disponibles en pré-commande sur le site de la billetterie (infos ci-dessous).

So Frenchy So Discothèque

 

EXPÉRIENCE VIP À LA SO FRENCHY SO DISCOTHÈQUE

Passez derrière la corde de velours de la So Frenchy So Discothèque et réservez votre propre espace exclusif pour 10 ou 15 amis. Ne vous attendez à rien d’autre que de la décadence, avec un décor chic, du champagne, du fromage, de la charcuterie, des plateaux d’huîtres et des divertissements.

INFOS CLÉS POUR SO FRENCHY SO DISCOTHÈQUE

QUOI : So Frenchy So Discothèque

QUAND : 5pm-11pm samedi 9 juillet 2022

OÙ : Meat Market, 3 Blackwood St, North Melbourne

COMMENT : Achetez vos billets via ce site web: https://www.eventbrite.com.au/e/so-frenchy-so-chic-bastille-day-soiree-tickets-145802580443

COMBIEN: les billets d’entrée générale sont à 55 $ et les billets VIP pour les groupes de 10 ou 15 personnes sont à 149,90 $ par personne.

 

Sur quelle chanson aimeriez-vous danser à la So Frenchy So Discothèque?

Découvrez d’autres événements ayant un lien avec le français dans la rubrique Que faire en juin 

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie

Songs my mother taught me: des artistes de toutes les générations et de toutes les cultures partagent des chansons importantes. 

Reading Time: 7 minutes

Songs my mother taught me (Les chansons que ma mère m’a apprises) nous ont donné une diversité linguistique que l’on ne voit peut-être pas autrement à Adélaïde, sauf au WOMAD en mars. Ce n’est qu’à cette occasion qu’Adélaïde a l’habitude de voir une variété d’artistes se produisant dans plusieurs langues lors d’un même événement. Hier soir, nous avons eu droit à des chansons en 6 langues en plus de l’anglais : italien, hébreu, français, mandarin, nbedele et une langue des îles du détroit de Torres (malheureusement, nous n’avons pas pu identifier laquelle malgré tous nos efforts). 

Songs my mother taught me
Photo: Claudio Raschella

Songs my mother taught me était l’une des têtes d’affiche du festival de cabaret d’Adélaïde 2022, dont Tina Arena était la directrice artistique. C’était la seule occasion de la voir se produire pendant le festival (sauf si vous étiez au Pina Colada Room lors de la soirée d’ouverture). Et il y avait des fans très enthousiastes dans le public qui criaient “on vous adore Tina” à chaque fois qu’elle apparaissait sur scène!

 

Après l’ouverture de Songs my mother taught me avec les 6 chanteurs interprétant Our house (qui malheureusement maintenant me fait immédiatement penser à Chemist Warehouse !), Tina Arena accueille le public dans “notre maison, notre salon, un lieu de rassemblement et de partage“. La scène a l’air accueillante avec des lanternes et des abat-jour de formes et de couleurs variées qui la parsèment. Des guirlandes d’ampoules complètent les arrangements lumineux. Cet éclairage coloré et éclectique donne au public l’impression d’être dans un jardin confortable, plutôt que dans un salon.

Songs My Mother Taught Me
Mark Ferguson and Tina Arena
Photo: Claudio Raschella

Tina Arena est loin d’être la seule star de ce groupe de six chanteurs. Songs my mother taught me est composé d’un groupe très diversifié, comprenant des chanteurs qui existent depuis des décennies, comme Tina Arena et Wendy Matthews, et la jeune génération de Thando, Jess Hitchcock, Sophie Koh et Lior. Cette diversité s’est également reflétée dans le public qui a assisté au spectacle, allant des jeunes de 20 ans aux octogénaires. Tout au long du spectacle, ces 6 chanteurs interprètent des chansons qui parlent de ce qu’ils sont.

 

Tina Arena a mis en valeur son héritage italien en interprétant des chansons en italien, en commençant par la ballade d’amour Maledetta PrimaveraDammed Springtime“. (J’avais espéré un numéro en français, étant donné qu’elle a vécu si longtemps à Paris et qu’elle y a connu un certain succès).

Songs My Mother Taught Me
Photo: Claudio Raschella

Jess Hitchcock a interprété Sorrento Moon en duo avec Tina Arena. Songs my mother taught me n’était pas la première fois qu’elles se produisaient ensemble. Elles ont interprété la chanson en duo dans Music From The Home Front de Frontier Touring en 2021. Hitchcock, dont la famille est originaire de Saibai, dans les Torres Straits, et de Papouasie-Nouvelle-Guinée, a interprété une berceuse des îles du détroit de Torres, Baba Waiyar, qui se traduit par “Père envoie“.

 

Songs my mother taught me
Photo: Claudio Raschella

Wendy Matthews a chanté sa version française de The day you went away, sa chanson populaire du début des années 90, qui me fait encore monter les larmes aux yeux. Wendy Matthews a également fait un hommage à ses racines écossaises avec une chanson en anglais que son grand-père jouait à l’harmonica lorsqu’elle était enfant. Matthews avait aussi son propre groupe de fans bruyants qui l’acclamaient à chaque fois qu’elle montait sur scène – l’un d’entre eux a fait part de sa déception que The Day you went away soit interprété en français – je pense que le public était reconnaissant car cela signifiait que ce membre du public ne chanterait pas fort!

 

Photo: Claudio Raschella

Lior, parlant de son éducation à Tel Aviv, a chanté en hébreu sa chanson préférée d’enfance, Gan Sagur, qui signifie “Le jardin d’enfants est fermé“. L’ironie du fait qu’il se précipitait à la maison après avoir été à l’école ou au jardin d’enfants pour demander que cette chanson soit jouée ne lui a pas échappé. Son interprétation de la prière hébraïque Avinu MalkeinuNotre père, notre roi” a fait monter sa voix en flèche et nous a donné l’impression d’avoir été transportés du Her Majesty’s Theatre restauré à une synagogue aux plafonds élevés.

 

ongs My Mother Taught Me
Photo: Claudio Raschella

Finaliste de The Voice, Thando, née au Zimbabwe, s’est produite en nbedele et en anglais. Elle a chanté la berceuse traditionnelle zouloue qu’elle chante à sa fille tous les soirs avant de monter sur scène car elle ne la verra pas avant le lendemain matin. Tula TulaDoucement, doucement‘ est ce que la mère de Thando avait l’habitude de lui chanter lorsqu’elle était enfant.  Une voix impressionnante et puissante, j’ai été impressionnée de voir Thando se présenter sur scène.

 

Sophie Koh
Photo by Claudio Raschella

Sophie Koh (qui a également présenté son propre spectacle Shànghai MiMi au Festival de cabaret d’Adélaïde cette année – lisez notre critique du Festival de Sydney 2019) a interprété en mandarin notamment une chanson qu’elle a écrite elle-même. Intitulée Yellow Rose (rose jaune), Sophie Koh a déclaré qu’il s’agissait d’une ode à toutes les femmes anonymes du Livre des Chants chinois.

 

Non seulement les origines des artistes et leurs langues étaient variées, mais les styles musicaux interprétés dans Songs my mother taught me l’étaient tout autant. Il y avait de tout, des berceuses et des hymnes/chants de prière à la pop, du R&B et des ballades d’amour.

 

Les six chanteurs de Songs my mother taught me étaient accompagnés d’un impressionnant groupe de musiciens – Mark Ferguson au piano (qui se produit régulièrement avec l’interprète de chanson française, Louise Blackwell), et qui a également arrangé la musique jouée dans le spectacle, et le duo de choristes mère-fille, Jasmine et Ciara Ferguson, membres de sa propre famille – qui étaient de merveilleuses chanteuses et que nous aimerions voir se produire dans leur propre spectacle.

 

À droite de la scène se trouvaient deux violonistes, Emily Tulloch et Zsuzsa Leona, une violiste, Karen De Nardi, et une violoncelliste, Hilary Kleinig. Derrière Mark Ferguson au piano (bien qu’il n’ait pas été le seul à jouer du piano hier soir – certains des signataires jouant du piano pendant qu’ils chantaient) se trouvaient Nick Sinclair à la basse, Chris Neale à la batterie et Cam Blokland à la guitare.

 

Bien qu’il y ait eu un programme numérique disponible pour Songs my mother taught me (accessible par un code QR affiché aux portes du théâtre), qui donne un peu plus d’informations et les traductions de certaines des chansons, il aurait été utile pour le public que les chanteurs fassent savoir non seulement pourquoi la chanson parle de qui ils sont (ce qu’ils ont fait) mais aussi de quoi parle la chanson lorsqu’elle n’est pas en anglais. Certains y sont parvenus en traduisant un couplet ou en donnant une brève explication à l’avance, mais pour d’autres, nous avons été laissés dans le noir quant au sujet de la chanson.

 

Songs my mother taught me a été une soirée enchanteresse et émouvante de chansons qui rapprochent des cultures et des générations. Les six chanteurs qui ont partagé leurs chansons et leurs histoires dans Songs my mother taught me sont tous talentueux et leurs spectacles méritent d’être vus en tant que tels.

5 CROISSANTS

Matilda Marseillaise était l’invitée de l’Adelaide Cabaret Festival

 

Il n’y a eu que deux représentations de Songs my mother taught me lors de leur première mondiale à l’Adelaide Cabaret Festival, qui vient de se terminer.

Songs my mother taught me
Wendy Matthews, Sophie Koh, Tina Arena, Lior, Thando & Jess Hitchock
Photo: Claudio Raschella

 

PLUS DE CONTENU SUR LE FESTIVAL DE CABARET D’ADÉLAÏDE

10 spectacles à voir à l’Adelaide Cabaret Festival 2022

Oliver Twist se révèle un puissant conteur dans Jali, au festival de cabaret d’Adélaïde

And then you go (The Vali Myers Project) : un spectacle inspiré de la vie de Vali Myers

Le Cirque Bon Bon est une délicieuse friandise!

Bad Guy : Hayden Tee examine le rôle musical du méchant et ce que cela signifie d’être mauvais

N’avez-vous jamais entendu parler de Vali Myers ? Victoria Falconer veut changer cela

Meow Meow’s Pandemonium avec l’orchestre symphonique d’Adélaïde est un chaos orchestré de la meilleure sorte

Imogen Kelly enchante et émeut le public dans La Grande Folie

Bad Guy est le nouveau spectacle solo de Hayden Tee, le gentil qui joue toujours le rôle du méchant

Louise Blackwell chante dans un spectacle sur la vie et ses chansons de Juliette Greco « Love on the Left Bank »

La Grande Folie – le strip-tease peut-il sauver le monde?

Le spectacle Meow Meow’s Pandemonium est présenté au festival de cabaret d’Adélaïde ce week-end

Don Juan à l’Adelaide Cabaret Festival : ne ratez pas cette fête célébrant la légende

Mario, Queen of the Circus, vous accueille au Cirque Bon Bon

Jouez à la française pendant une soirée avec Don Juan au festival de cabaret d’Adélaïde

 

Pour d’autres évènements ayant un lien avec la France, la langue française, et la francophonie, lisez notre rubrique Que faire en juin

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie