3 auteurs primés des prix français seront à Sydney Writers’ Festival cette semaine

Reading Time: 5 minutes

Parmi les auteurs qui seront à Sydney Writers’ Festival cette semaine, il y a trois auteurs non-français qui ont reçu des prix littéraires en France. Parmi les prix, ils ont gagnés le Chevalier des Arts et Lettres et le Prix des romancières.

 

L’Ordre des Arts et Lettres récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ».

 

Cet ordre honorifique comprend trois grades: Chevalier, Officier et Commandeur.

 

Le Prix des romancières est un prix littéraire pour l’auteur d’un roman grand public. Le gagnant reçoit 3000 euros.

 

Sydney Writers’ Festival durera du 29 avril au 5 mai.

 

Antony Beevor

En plus de avoir recu le Chevalier des Arts et Lettres en France, Antony Beevor a aussi été primé de Cross of the Order of Terra Mariana en Estonie, et Commandeur de l’Ordre de la Couronne en Belgique. Et si cela n’était pas aussi, il a aussi été fait chevalier en Grand Bretagne en 2017!

Antony Beevor

Antony Beevor est un historien britannique prééminent et un des meilleurs chroniqueurs de la deuxième guerre mondiale. Ses livres comprennent Crete (Runciman Prize) Stalingrad (Prix Samuel Johnson, Wolfson et Hawthornden); Berlin; The Battle for Spain (Premio La Vanguardia); D-Day (RUSI Westminster Medal); The Second World War; Ardennes 1944 (présélection Prix Médicis); et maintenant Arnhem, qui est un autre Number 1 Bestseller international.

 

Les œuvres d’Antony Beevor ont été traduits en 33 langues et plus de 8 millions de copies ont été vendus.

 

Antony Beevor sera aux événements suivants à Sydney Writers’ Festival:

 

Matters of Fact

Jeudi 2 mai, 2019 16h30– 17h30 $25 ($20 carte de concession)

https://www.swf.org.au/festivals/festival-2019/matters-of-fact/

 

An evening with Antony Beevor

Vendredi 3 mai, 2019 18h00 – 19h00 $35- $45 ($25 carte de concession)

https://www.swf.org.au/festivals/festival-2019/an-evening-with-antony-beevor/

Dans cet évènement spécial à Sydney Writers’ Festival, Antony Beevor discutera l’ensemble de son œuvre, y compris sa dernière sortie, Arnhem.

 

Antony sera introduit par Kate Evans. Il parlera de son compte de la campagne échouée des parachutistes alliées à saisir les ponts qui mènent au Rhin en 1944. Son nouveau bestseller qui raconte cette histoire est superbement écrit et recherchée judiciairement

 

Paul Holdengräber

Paul Holdengräber a été primé de Chevalier des Arts et des Lettres en 2003.

Paul Holdengräber

Holdengräber est un interviewer révéré qui a été décrit comme « un des esprits le plus brillant aux Etats Unis, ou n’importe où ». Il est reconnu pour encourager ses invités d’entrer dans les discussions qui sont à l’extérieur de leurs domaines d’expertise.

 

Parmi ses interlocuteurs, il y a Patti Smith; Zadie Smith; Jay-Z, Wes Anderson; Salman Rushdie; Christopher Hitchens; RuPaul; David Remnick; Pete Townshend et Werner Herzog.

 

Au cours de sa tenure au New York Public Library, environ 200.000 personnes ont participes aux interviews par Holdengräber comme hôte de LIVE from the NYPL dans le bâtiment Stephen A. Schwarzman.

 

Paul est aussi l’hôte du podcast “A Phone Call from Paul” sur Literary Hub.

 

Holdengräber a aussi écrit des dissertations et des articles pour les journaux en France, Allemagne, Espagne, et les Etats Unis et il a enseigné aux plusieurs universités y compris Williams College et Claremont Graduate University.

 

Holdengräber sera aux évènements suivants à Sydney Writers’ Festival:

George Saunders in Conversation with Paul Holdengräber

Jeudi 2 mai, 2019 18h30– 19h30 $35-$35 ($25 carte de concession)

https://www.swf.org.au/festivals/festival-2019/george-saunders-in-conversation-with-paul-holdengraeber/

George Saunders, gagnant du prix Man Booker et maître de la fiction moderne, parlera avec Paul Holdengräber pour partager des aperçus de sa vie, talent et ensemble de l’œuvre androgyne.

 

Belonging: The story of the Jews

Dimanche 5 mai, 2019 13h30– 14h30 $35 ($25 carte de concession)

https://www.swf.org.au/festivals/festival-2019/belonging-the-story-of-the-jews/

Simon Schama est un des historiens les plus populaires et prolifiques du monde. Son livre Belonging: The Story of the Jews 1492-1900 est un oeuvre extraordinaire.

 

Commençant par l’expulsion des juifs de l’Espagne, il dévoile les histoires non seulement des rabbis et philosophes, mais aussi d’un poète dans un ghetto vénitien, un General en Chine de Ming, et un compositeur d’opéra dans l’Allemagne au 19ieme siècle, et encore beaucoup plus.

 

L’auteur très divertissant parle avec Paul Holdengräber de son histoire intellectuellement exigeant mais accessible.

 

Fatima Bhutto

Fatima Bhutto a gagné le Prix des Romancières pour son roman The Shadow of the Crescent Moon.

Fatima Bhutto

Bhutto est née à Kabul en Afghanistan et grandissait en Syrie et Pakistan. Les œuvres de Fatima Bhutto ont été publiées dans The Guardian, The Financial Times, Vogue et bien plus de publications. Elle est l’auteur de cinq livres.

 

Sa dernière sortie est The Runaways. Il s’agit d’un roman électrifiant qui explore les facettes de la société pakistanaise et l’identité musulmane dans le monde moderne. Traversant les bidonvilles de Karachi et un village côtier anglais, il trace l’histoire de trois personnes qui sont forcées à faire un choix horrible après avoir croisés les chemins dans un désert.

 

Fatima Bhutto sera à:

Fatima Bhutto: The Runaways

Jeudi le 2 mai, 2019 10h00 – 11h00 $30 ($20 carte de concession, $15 cabaret)

https://www.swf.org.au/festivals/festival-2019/fatima-bhutto-the-runaways/

Fatima Bhutto se rejoigne à Eleanor Hall de l’ABC pour discuter sa nouvelle exploration illuminant des périodes de turbulence.

 

Know your place: The politics of identity

Vendredi 3 mai, 2019 11h30 – 12h30 $30 ($20 carte de concession, $15 cabaret)

https://www.swf.org.au/festivals/festival-2019/know-your-place-the-politics-of-identity/

Fatima Bhutto et Elaine Castillo (America Is Not the Heart) sont des romanciers largement saluées qui ont amplifiées la littérature avec leurs réponses nuancées, superposées et passionnées de la question d’appartenance.

 

Mais qu’est-ce que ça veut dire quand il n’y a que des écrivains de couleur qui sont invités aux tables rondes au sujet « d’identité » et les écrivains blancs ne sont vu que rarement (si du tout) sur des telles tables rondes?

 

Fatima et Elaine se joignent à Roanna Gonsalves pour déborder ce cliché, et pour discuter comment l’exploration de la géopolitique et de l’histoire dans leurs œuvres, dans un contexte global et aussi plus près de chez eux, peut être involontairement réduit à l’identité, même s’il est beaucoup plus complexe et intéressant que ça.

 

Closing address: Fatima Bhutto

https://www.swf.org.au/festivals/festival-2019/closing-address-fatima-bhutto/

Fatima Bhutto prononcera le discours de clôture de Sydney Writers’ Festival.

 

Avez-vous lu des œuvres de ces auteurs? Participez-vous aux évènements de Sydney Writers’ Festival?

 

Vous pouvez aussi lire notre article au sujet des 3 auteurs francais et francophones qui seront à Sydney Writers’ Festival.

Article 100! Commémoration au théâtre de la bataille de Villers-Bretonneux il y a 100 ans. 

Reading Time: 5 minutes

Pour mon 100ième article (comment… on y est déjà?!), il me semblait approprié de mettre en valeur une pièce relative à un évènement d’il y a 100 ans, notamment la bataille de Villers-Bretonneux de la Première Guerre Mondiale. Shane Palmer a écrit sa première pièce qui fera son début au Melbourne Fringe Festival ce mois-ci. Pour toutes informations au sujet des autres spectacles au Melbourne Fringe, regardez ici.

 

“Echoes of Villers-Bretonneux” est la pièce que vous avez écrite que vous allez jouer au Melbourne Fringe Festival. Pourquoi avez-vous écrit cette pièce?

J’ai pris connaissance de cette bataille il y a environ deux ans, et son histoire m’a fascinée. Ce n’est qu’une petite bataille à l’échelle de la Première Guerre Mondiale, mais elle a joué un rôle central dans le résultat de la guerre. Pourtant, peu des gens en ont entendu parler, et je ressentais qu’il s’agit d’une histoire qui doit se faire entendre.

 

Il est dit qu’il s’agit de l’histoire de George Stevenson et de la 15ième brigade des forces armées impériales australiennes (le AIF) en France pendant la Première Guerre Mondiale. Quelle fut l’importance de George et de sa brigade?

En faisant des recherches et en écrivant le script, j’ai découvert un trésor d’histoires de premières mains, des anecdotes et des comptes des fantassins sur le terrain, en France, pendant la Première Guerre Mondiale. Je voulais que « Echoes of Villers-Bretonneux » fasse justice a leur mémoire, qu’elle partage leurs expériences; sans prendre trop de liberté artistique ni déplacer de vrais vétérans dans d’autres parties de la guerre.

 

Donc George est en vrai caractère composite, avec des expériences vraies partagées avec d’autres brigades des forces armées impériales australiennes pendant la Première Guerre Mondiale, et des moments de fiction pour entrer dans le narratif.

 

Cependant, tous les endroits auxquels on rend visite pendant la pièce sont ceux où la 15ième brigade a été et s’est battue. J’ai essayé de rester aussi fidèle aux faits historiques sur la brigade que possible.

 

Leur histoire est incroyable; ils sont arrivés à Gallipoli en 1915, ensuite ils ont traversé la Méditerranée et ils sont arrivés en France fin 1916. Ils ont joué un rôle crucial dans la reprise de Villers-Bretonneux, ce qui changea le cours de la guerre.

 

Quel est l’importance de Villers-Bretonneux?

Villers-Bretonneux est un petit village, à quelques miles à l’est de la ville d’Amiens, qui fut le siège du nord où se rencontrèrent les français et les forces alliées. Les Allemands ont mené une grande offensive en 1918 pour essayer de prendre Amiens, ce qui aurait poussé à la capitulation des forces alliées du front de l’ouest. Villers-Bretonneux était la dernière pièce du puzzle qui empêchait les Allemands d’emporter la victoire, et si elle avait été prise, Amiens aussi aurait été prise rapidement.

 

La reprise de ce village par les australiens a essentiellement fait que l’Armée Allemande s’est fortement affaiblie en 1918, ce qui provoqua sa chute et changea la destinée de la Première Guerre Mondiale.

 

La bataille de Villers-Bretonneux est un moment clé dans la construction de la relation formidable entre l’Australie et la France, et nous explorons les débuts entre les deux pays dans la pièce.

 

Avez-vous étudié l’Histoire ou vous y avez un intérêt particulier?

Lors de mon enfance, j’étais toujours fasciné par l’histoire et j’ai appris le plus possible. Je rêve de pouvoir voyager dans le temps. Je crois qu’une grande motivation pour devenir acteur, c’est de pouvoir raconter des histoires, ce qui est le plus près de l’acte de voyager à travers les diverses périodes de l’histoire.

 

J’ai toujours été intéressé par l’histoire militaire, parce que je trouve qu’il y a de plus grands changements de société lorsque des cultures entières atteignent leurs propres limites. Je prends plaisir à raconter les histoires des gens de terrain, des gens ordinaires qui étaient coincés dans les plus épouvantable des environnements, le courage de l’esprit humain qui leur a permis de continuer à survivre.

 

Parlez-nous de vos rôles précédents et de comment vous êtes devenu acteur.

J’ai commencé par la pièce de graduation de CM2, lorsque j’ai été auditionné pour le rôle de Blanche Neige et quand j’ai accepté le défi. On m’a attribué le rôle, ce qui a confus le public lorsqu’il a découvert que la fille en perruque de bob et en robe rouge longue était en fait un garçon!

 

Ensuite j’ai fait plus du théâtre à La Trobe University, y compris A Clockwork Orange, que nous avons joué à Brisbane pour le Festival of Australian Student Theatre.

 

Plus récemment, j’ai joué le vilain dans Ruby Tuesday, un court-métrage qui était diffusé au St Kilda Film festival et à l’Arkansas Good Food and Wine Festival.

Image may contain: 1 person, sitting
Shane Palmer dans « Ruby Tuesday »

J’ai aussi été dans une pub pour le TAC (Transport Accident Commission) mais je ne sais pas encore quand elle sera diffusée.

 

Cette année fut le 100ième anniversaire de la fin de la Première Guerre Mondiale et de la bataille de Villers-Bretonneux. A quel point est-elle importante 100 ans après?

Je trouve qu’il est vraiment important de réfléchir, et de demander pourquoi nous nous battons, le vrai sens de la phrase « ne l’oublions pas » (Lest we forget). J’ai des problèmes avec la façon dont on commémore le 100ème anniversaire de la fin de la Première Guerre Mondiale – surtout avec le nombre de sociétés et organisations sportives qui essaient impudiquement de réaliser un profit.

 

En écrivant la pièce, je sentais qu’il est très important d’explorer l’idée de commémoration et le souvenir de leur sacrifice et pourquoi ces jeunes hommes ont offert d’aller combattre à l’autre bout du monde.

 

Vu que la pièce est au sujet de la guerre, à quel point est-elle violente?

Comparé aux films de guerre de Hollywood, « Echoes of Villers-Bretonneux » est insipide. Il y a un peu de sang et de boue, et le public entend quelques explosions, mais le vrai thème est l’effet psychologique de la guerre.

 

La pièce aura ses premiers spectacles au Melbourne Fringe Festival?

Oui. On fera les premières représentations de cette nouvelle pièce au Melbourne Fringe Festival de 2018. On est ravi d’avoir l’occasion de la jouer au Courthouse Theatre à North Melbourne.

 

Vous envisagez d’en faire une tournée?

Je l’espère! Robert Johnson, mon metteur en scène, a déjà proposé que l’on fasse une tournée dans les parties régionales de Victoria, et j’aimerais bien jouer à Adélaïde, Sydney et certainement voir si on ira à Edinburgh l’année prochaine pour leur festival du Fringe majestueux.

 

Pourquoi les gens doivent-ils venir voir cette pièce?

« Echoes of Villers-Bretonneux » est pour les fanas d’histoire, les gens sans connaissance de la Première Guerre Mondiale, les gens qui adorent le théâtre et les acteurs ainsi que pour les gens qui aiment une bonne histoire.

 

Vous pouvez voir « Echoes of Villers-Bretonneux » au Melbourne Fringe Festival le 23 et du 25 au 30 septembre au Courthouse Theatre. Achetez vos billets par ce lien.