5 films en français à regarder sur streaming du Melbourne International Film Festival 2020

Reading Time: 5 minutes

Vous pouvez regarder des films du Melbourne International Film Festival 2020, y compris 5 films en français. Ils coûtent $14 chaque’un.

Melbourne International Film Festival 2020

Parmi les films, il y a 2 du Canada, une production franco-roumaine et une production franco-allemande et une production belge-allemande. Trois films sont des documentaires, un est une drame et un autre un animation. Vous trouverez une sélection variée des films en français au Melbourne International Film Festival 2020.

 

Si vous cherchez des films gratuits, regardez notre article sur les courts-métrages en français.

 

Ne ratez pas les films que vous souhaitez voir – choisissez vos films maintenant pour le regarder plus tard 

Meme si les films seront disponible en streaming, les « places » sont encore limitées. Donc, pour éviter de rater les films que vous souhaitez regarder, nous suggérons que vous achetez vos “places digitales” aux films tout de suite par le site web MIFF. 

Apres avoir payé, les films achetés seront dans votre « library» des films que vous pouvez regarder n’importe quand pendant la période du festival (c’est a dire jusqu’au 23 août).

 

Kuessipan

Drame

Réalisatrice: Myriam Verreault • français, Innu, avec sous-titres en anglais • Canada • Première australienne

 

Ce drame touchant, se déroule dans une communauté des Premières Nations, suit deux meilleurs amis inséparables qui se rendent compte que la vie leur mène sur les chemins différents.

 

En tant que jeunes filles Shaniss et Mikuan jurent de toujours être là l’une pour l’autre. Et lorsque leurs caractères et leurs circonstances familiales différent dramatiquement, elles restent déterminées à travers leurs enfances et leurs adolescences sur leur réserve Innu dans le nord-est de Québec. Mais lorsque Mikuan, poète en herbe, tombe amoureuse d’un garçon blanc et elle rêve d’aller à la ville de Québec pour étudier à l’université. Abandonnera-elle sa meilleure amie?

 

Le mot “kuessipan” veut dire “votre tour” en innu. Dans ce premier long métrage de la réalisatrice Myriam Verreault, qui est de descendance européenne, a collaboré prochement avec scénariste innu Naomi Fontaine, le roman duquel le film est basé. Sans jamais éteindre la flamme de ces deux performances centrales, ce tendre drame de l’âge de majorité offre également une critique sophistiquée du colonialisme et une célébration des cultures et des communautés indigènes.

 

Marona’s Fantastic Tale/ L’Extraordinaire Voyage de Marona

Animation, Fantastique, Drame • 1h 32m

Réalisatrice: Anca Damian • français avec sous-titres en anglais  • France, Roumanie • Première australienne

 

Cette fable à l’imagination glorieuse ne parle pas seulement de la vie d’un chien – c’est une profonde méditation sur la vie elle-même.

 

Marona, un adorable chien en noir et blanc, gît mortellement blessé dans un accident de voiture, et sa vie défilent dans son esprit sous forme d’une animation aux couleurs vives. Un chiot non désiré adopté et abandonné par une série de propriétaires – un acrobate, un ouvrier du bâtiment, sa mère malade et sa femme insipide, et enfin une petite fille qui aime Marona passionnément jusqu’à ce qu’elle grandisse – elle apprend à la fois les soins et la cruauté des humains, et réfléchit aux choses étranges qui leur importent.

 

L’étonnante animation d’Anca Damian rend ce film puissamment empathique : guidé par la voix off réfléchie de Marona, l’imagerie vivante explore ce que l’on peut ressentir en vivant le monde comme un chien. En montrant comment les humains ne rendent pas suffisamment la pareille aux animaux, cette histoire philosophique profondément émouvante invite les enfants et les adultes à devenir de meilleures personnes et de meilleurs propriétaires d’animaux.

 

 

Prayer for a Lost Mitten /Prière pour une Mitaine Perdue

Documentaire • 1h 19m

Réalisateur: Jean-François Lesage • French, English, Haitian Creole, with English subtitles • Canada • Australian Premiere

 

Vous ne verrez plus jamais les objets perdus de la même façon après avoir assisté à cette élégie de la perte et du désir dans le Montréal hivernal.

 

Les personnes qui se présentent au bureau des objets trouvés du centre de transit du métro de Montréal sont des chercheurs. Outre les clés, chapeaux et lunettes égarés, il leur manque souvent des choses plus difficiles à retrouver : un bonheur d’enfance, une vieille flamme, un être cher mort. Au cours d’un hiver enneigé, ces Canadiens réfléchissent aux associations personnelles qui accordent aux objets leur véritable chaleur.

 

Le réalisateur Jean-François Lesage a passé deux jours à observer des personnes anxieuses aux objets trouvés, avant de les interviewer et de documenter leur vie sociale. Leurs réflexions et leurs interactions ouvrent la voie à une compréhension approfondie de la mémoire, de la mortalité et de la condition humaine. Il y a une mélancolie poétique dans les intermèdes nocturnes de ce film, que Lesage capture en noir et blanc et, dans une ère de distanciation sociale, Prière pour une mitaine perdue apparaît comme une ode aux espaces partagés et à la vie urbaine dans toute son agitation de connexions manquées.

 

 

Paris Calligrammes 

Documentaire, expérimental • 2h 9m

Réalisatrice: Ulrike Ottinger • en français, allemand avec des sous-titres en anglais  • France, Allemagne •  Première australienne

 

Artiste radicale et pionnière du cinéma lesbien, Ulrike Ottinger revisite ses années de formation à Paris, en examinant l’énergie artistique et politique des années 60 à travers une lentille libre et profondément personnelle.

 

En 1962, à l’âge de 20 ans, Ulrike Ottinger (Prater, MIFF 2007 ; Freak Orlando) s’installe à Paris. Au cours des sept années suivantes, la cinéaste d’avant-garde allemande va traverser une ville à la fois florissante sur le plan artistique et en plein bouleversement social, rongée d’abord par les atrocités de la guerre d’Algérie, puis par les soulèvements de masse de mai 1968.

 

En juxtaposant les œuvres d’art et le paysage culturel de l’époque – capturés à travers un ensemble de séquences d’archives – avec des images du Paris d’aujourd’hui, le documentaire peu orthodoxe et politiquement engagé d’Ottinger réfléchit sur les personnes et les espaces qui ont façonné son identité d’artiste, et sur la manière dont l’héritage de cette époque turbulente reste inscrit dans le tissu même de la ville.

 

Martin Margiela: In His Own Words

 

Documentaire • 1h 30m

Réalisateur: Reiner Holzemer • en anglais et français avec sous-titres en anglais  • Allemagne, Belgique  •  Première australienne

 

Le couturier d’avant-garde belge reclus rompt son long silence dans une histoire intensément personnelle que le Hollywood Reporter salue comme le meilleur documentaire de mode de la dernière décennie.

 

Vous entendrez enfin la voix de Martin Margiela… mais vous ne verrez pas son visage. Le fondateur de la marque de mode déconstructionniste Maison Margiela a toujours fui la célébrité, préférant laisser ses créations parler pour lui. Il a refusé d’être profilé, a évité les photographies et n’a jamais participé à ses défilés. En 2009, il a démissionné de sa propre marque sans explication. Son travail a fait l’objet de précédents documentaires, mais Reiner Holzemer (Dries, MIFF 2017) finit par le faire parler.

 

En voix off, l’énigmatique et sérieuse Margiela guide Holzemer à travers ses influences et ses réalisations, en expliquant la pensée qui se cache derrière 70 vêtements clés. Parmi les autres personnes interrogées, on trouve Jean Paul Gaultier, qui parle avec enthousiasme de son ancien protégé, et il existe de nombreuses images d’archives des spectacles inoubliables de Margiela – qui, comme ses créations, étaient révolutionnaires par leur niveau artistique.

 

N’oubliez pas que vous pouvez regarder des courts-métrages en français du Melbourne International Film Festival gratuitement. Pour en savoir plus cliquez ici.

Des films de l’AFFFF 2020 que vous pouvez regarder chez vous

Films sur SBS on Demand

Films sur Kanopy

 

Quels films allez-vous regarder du programme du Melbourne International Film Festival 2020?

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie