CRITIQUE : Alternative Symphony: Daft Punk au Festival d’Adélaïde ont vu les foules se perdre dans la danse.

Reading Time: 3 minutes

Le festival d’Adélaïde a eu droit à une représentation orchestrale des chansons de Daft Punk dans Alternative Symphony: Daft Punk à The Summerhouse le week-end dernier. Daft Punk ayant été dissous, c’est vraiment le moment le plus proche où nous pourrons les voir à Adélaïde.

Alternative Symphony: Daft Punk

Il ne s’agit pas d’un hommage typique au Daft Punk, mais plutôt d’une interprétation orchestrale de Daft Punk. Il n’y a pas de casques emblématiques ici, mais un rappel fréquent de ceux-ci grâce à des images vidéo synchronisées avec les chansons. Un orchestre de 18 musiciens debout (ce n’est pas quelque chose que l’on voit tous les jours !) fournit les sons instrumentaux des morceaux de Daft Punk. Tous vêtus de noir, les artistes vont et viennent, et nous nous demandons parfois si la scène du festival pop-up d’Adélaïde, The Summerhouse, pourra les accueillir tous!

 

Deux autres artistes, Carl et Jasper, ont diverti la foule dans leur gilet et leur veste étincelants respectivement. Les deux ont chanté et seul Jasper a dansé, mais j’ai l’impression que le chant aurait dû être laissé à Carl qui a brillé dans ce domaine et la danse laissée à Jasper (Carl a dit au début qu’il ne danserait pas en disant qu’il est « trop vieux pour ce truc »). Malheureusement, dans certains cas, le chant de Jasper n’était pas à la hauteur et manquait de souffle, ce qui a nui à des performances autrement impeccables. En tant que danseur, Jasper a brillé avec des mouvements de moonwalk bien exécutés.

 

Nous avons déjà mentionné l’imagerie vidéo, il est bon de noter qu’Alternative Symphony: Daft Punk a également offert une performance visuelle impressionnante – avec un grand écran LED à l’arrière de la scène montrant une gamme de graphiques tout au long des performances. Des éclairages aux couleurs changeantes se déplaçaient sur la scène et vers le public.

S’il est vrai que beaucoup de chansons des Daft Punk sont familières, peu de gens savent qu’ils en ont enregistré plus de 90 entre 1994 et 2021! Alternative Symphony: Daft Punk aura peut-être bénéficié de l’ouverture avec l’un des tubes les plus connus pour mettre la foule en ébullition dès le début. Chaque fois que la foule connaissait une chanson, elle se levait et dansait. Ils auraient pu faire danser la foule tout le temps s’ils avaient ouvert avec des morceaux plus connus comme Around the World, Get Lucky, qui ont été interprétés mais beaucoup plus tard dans le spectacle. On oublie parfois que Daft Punk a collaboré avec de nombreux artistes, notamment The Weekend (Starboy), Panda Bear (Doin’ it Right), Rising Dust avec Asi Shiran (Sounds Of The Future (Daft Punk Mashup)), qui figurait dans le spectacle du festival d’Adélaïde.

 

Alternative Symphony: Daft Punk a interprété 13 titres Daft Punk plus le rappel très approprié de « One More Time ». Le spectacle de 21 heures était leur deuxième de la soirée après celui des chansons de Dr. Dre. Les musiciens avaient tous l’air de s’amuser à donner vie aux chansons de Daft Punk à travers leurs instruments, mais le batteur en particulier semblait avoir une véritable attitude de rockstar et adorait sa performance.

 

Le public était debout pendant au moins les 25 dernières minutes du spectacle et en redemandait. Les spectateurs semblaient vraiment aimer la musique et l’opportunité de se perdre pour danser (lose themselves to dance) après deux ans d’interdiction due à la COVID.

3.5 CROISSANTS

Matilda Marseillaise était l’invitée du Festival d’Adélaïde.

 

Le Festival d’Adélaïde est maintenant terminé. Pour être au courant de la date et du lieu où Alternative Symphony : Daft Punk sera présenté près de chez vous, suivez-les sur Facebook

 

Vous pouvez lire notre entretien avec le fondateur d’Alternative Symphony, Alex, ici.

 

Vous pouvez lire nos autres critiques du Festival d’Adélaïde ci-dessous:

CRITIQUE: Juliet and Romeo au Festival d’Adélaïde

CRITIQUE: Le Coq d’Or au festival d’Adélaïde

CRITIQUE: The Rite of Spring et common ground[s] au Festival d’Adélaïde

 

Pour d’autres événements ayant un lien avec la France et se déroulant dans toute l’Australie, consultez la rubrique Que faire en mars.

 

Subscribe

Enter your email to subscribe to new article notifications about all things French and francophone in Australia

Bilan de WOMADelaide 2022: vive les 30 ans!

Reading Time: 6 minutes

Le week-end dernier, WOMADelaide a célébré son 30e anniversaire dans son lieu d’origine, le Botanic Park dans le centre d’Adelaide. Hormis la double vaccination obligatoire pour entrer, l’événement a ressemblé à un retour aux jours d’avant la pandémie, avec une foule nombreuse et debout qui chantait et dansait au rythme des spectacles (WOMAD étant le premier événement où le chant et la danse sont autorisés depuis son interdiction en Australie-Méridionale).

WOMADelaide 2022 review -

Nous n’avons pu assister qu’à deux des quatre jours: le dimanche après-midi/soirée et le lundi après-midi, et les spectacles que nous critiquons sont ceux de ces journées. Lisez la suite de notre bilan de WOMADelaide 2022.

 

Ausecuma Beats

Le premier spectacle auquel nous avons assisté le dimanche était Ausecuma Beats – un groupe australien de 9 musiciens originaires du Sénégal, de Cuba, du Mali, de Guinée, de Gambie et d’Australie. Le nom Ausecuma est une combinaison des noms des pays et régions d’où viennent les membres du groupe : l’Australie, la région de la Sénégambie, le Cuba et le Mali.

 

Les membres du groupe, tous des hommes, étaient vêtus de leurs t-shirts noirs « Musso », avec une image de personnes avec des instruments sur un ovale jaune. L’un des batteurs portait une coiffe rouge et noire avec des plumes beiges dressées.

Copyright News Corp Australia

L’animatrice de la scène 7, plus ombragée et plus détendue, en présentant le groupe a informé le public qu’il allait se lever et danser. Il leur a fallu quelques chansons, mais ils ont tenu parole. Leur son est fourni par une guitare électrique et une section rythmique ouest-africaine composée de doun doun, djembe, balafon et congas, ainsi que de sax, guitare, basse et batterie. Ce qui a commencé par un public debout, se balançant lentement d’un côté à l’autre, s’est transformé en un public qui se trémoussait et dansait avec enthousiasme au milieu du spectacle. Il est devenu impossible de résister au rythme du tambour et de bouger.

 

Farhan Shah & Sufi Oz

Le spectacle suivant était le seul de WOMADelaide pour Farhan Shah & Sufi Oz. Farhan Shah est un compositeur et chanteur de Qawwali basé en Adélaïde qui réunit la musique traditionnelle soufie du Pakistan et la scène musicale contemporaine de Karachi. On l’a surnommé le « Pavarotti pakistanais » pour sa voix phénoménale, et en assistant au concert de dimanche, il était facile de comprendre pourquoi. Sa voix s’élève et atteint les roussettes dans les arbres. Son son ressemble parfois à un chant de méditation, encourageant le voyage planaire.

Farhan Shah s’est produit à WOMADeaide 2022 avec son talentueux groupe Sufi Oz dont les membres ont des origines syriennes, françaises, japonaises, irlandaises et fidjiennes et qui partagent une affinité pour la musique soufie. Leur look était assez différent des t-shirts et jeans décontractés d’Ausecuma Beats, avec un mélange de chemises à col et de châles/écharpes enroulés autour de plusieurs membres du groupe. Farhan Shah lui-même portait un blazer bleu, un châle traditionnel et une taqiyah noire.

 

Yé-Yé 2.0

Sur la scène du zoo, le groupe Yé-Yé 2.0 avait une atmosphère complètement différente de celle des autres groupes que nous avions vus ce jour-là.  Pour les non-initiés, le mouvement français Yé-Yé des années 1960 a mis en avant la liberté, la fraternité et l’égalité sur un rythme rock ‘n’ roll. Le festival So Frenchy So Chic avait organisé que quelques artistes australiennes donnent au son Yé-Yé leur propre tournure cool des années 60 pour un EP intitulé Yé-Yé 2.0. Parmi les artistes qui ont enregistré des chansons pour cet EP figurent Ali Barter et Nadéah (Nouvelle Vague), qui se sont produites à WOMADelaide 2022. Il s’agissait de la première de leur concert en Australie méridionale, après avoir été présenté à So Frenchy So Chic à Melbourne le mois dernier.

Parmi les chansons que le public a pu reconnaître, on trouve une version française de “These boots are made for walking” (« Ces bottes sont faites pour marcher ») de Nancy Sinatra.

 

Ali Barter portait des bas noirs avec un short noir et un haut noir. Nadéah en bas résilles nus, et une robe écossaise verte et rose associée à des baskets blanches.  Ce fut un moment touchant lorsque Nadéah est descendue de la scène et s’est assise dans le public, les jambes croisées, aux côtés d’un petit enfant, pendant qu’elle chantait. Ali Barter et Nadéah ont joué de la guitare à tour de rôle en chantant.

Grace Barbé

Lundi à Adélaïde, les températures ont grimpé jusqu’à 35 degrés et les foules étaient moins enthousiastes à l’idée d’être sur le dancefloor devant la scène mais préféraient écouter à l’ombre des nombreux arbres de Botanic Park.  Des dizaines de personnes ont bravé le soleil et se sont installées devant la scène 2 pour la performance de Grace Barbé qui donnait l’impression d’être sortie du Botanic Park d’Adélaïde et d’être partie en vacances sur une île tropicale.

 

Cette île tropicale pourrait bien être les Seychelles, dont Grace Barbé est originaire (bien qu’elle soit maintenant basée à Perth). L’histoire colorée des Seychelles, faite d’esclavage, de pirates, de coups d’État et de noix de coco, a donné naissance à une culture kreol unique (le kreol étant la langue créole basée sur le français). Grace Barbé fusionne les rythmes et les danses tropicales des esclaves avec le rock psychédélique, l’afrobeat, le reggae et la pop.

Image de la représentation de Grace Barbee à WOMADelaide le samedi (pas celle qui a fait l’objet de la critique). Copyright: News Corp Australia

 

Grace est arrivée sur scène vêtue d’une longue robe fluide et coiffée d’une guitare jaune vif, qui se mariait parfaitement avec les tournesols jaunes enroulés autour de son pied de micro. Son son insulaire comprenait des riffs de guitare accrocheurs et des voix envoûtantes, avec des airs entraînants que nous nous surprenons encore à fredonner trois jours plus tard! Welele! est une chanson qui trotte dans la tête! Les applaudissements après chaque chanson ont été remerciés par des « merci beaucoup ». Nous aimons toujours entendre les artistes nous parler un peu de leurs chansons, et c’est ce que Grace a fait. Elle a expliqué que Fanm parlait des femmes dans la société patriarcale kreol, et qu’une autre chanson avait un message : regardez mais ne touchez pas – destiné aux hommes qui boivent trop et qui tripotent les femmes qui passent par là.

Image: John Hemmings

 

Notre bilan de WOMADelaide 2022

Parmi les quelques spectacles que nous avons pu voir à WOMADelaide, tous étaient agréables et tous extrêmement différents les uns des autres – l’une des choses magnifiques de WOMADelaide est la diversité des genres et des cultures. Nous félicitons WOMADelaide pour son 30ème anniversaire et attendons avec impatience de nombreuses autres décennies.

 

WOMADelaide reviendra en 2023 lors du long week-end du vendredi 10 mars au lundi 13 mars. Inscrivez-le dès maintenant dans vos calendriers – quels que soient les artistes qui joueront, que vous les connaissiez ou non, WOMAD est toujours une merveilleuse expérience culturelle.

Matilda Marseillaise était l’invitée de WOMADelaide 2022.

Pour d’autres événements liés au français et aux francophones qui se déroulent en Australie et en ligne, consultez notre article Que faire en mars.

 

Si vous avez apprécié ce bilan de WOMADelaide 2022, assurez-vous de vous inscrire ci-dessous pour recevoir les notifications d’articles au fur et à mesure de leur publication.

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie