La dernière semaine de Sydney Festival: des spectacles français et francophones à voir absolument!

Reading Time: 3 minutes

 

Le Sydney Festival est entré dans sa troisième et dernière semaine. ll y a divers spectacles à travers le centre ville ainsi qu’à Parramatta. On vous informera de quels spectacles ont un élément français ou francophone que l’on suggère que vous alliez voir.

 

Pigalle

8-27 janvier (sauf les lundi)

Un clin d’oeil à un quartier parisien qui fût séduisant. Vous allez être diverti par la musique, des muscles, du burlesque, du cirque et la discothèque avec un bande sonore des années 70.

 

Marcia Hines dirige la distribution dont iOTA, légende de cabaret tres réputé, star de burlesque britannique Kitty Bang Bang, ainsi que Waangenga Bianco du Bangarra Dance Theatre.

 

 

Les billets coûtent entre $63 et $86, plus les frais de réservation. Il y a aussi un prix réduit pour les moins de 30 ans pour des spectacles du mardi à jeudi – ces billets coûtent $39 plus les frais de réservation.

 

Old Stock: A Refugee Love Story

12-22 janvier

Il s’agit d’une pièce de la compagnie du théâtre canadien, 2b theatre company, qui explore l’identité et la citoyenneté. Elle est inspirée par l’histoire des propres arrières grands-parents parents de la dramaturge, Hannah Moscovitch. Ceci n’est pas une pièce comme les autres: la musique joue un rôle tres important avec les chansons écrites par le metteur-en-scène Christian Barry et l’artiste et musicien Ben Caplan, qui a joué au Sydney Festival en 2014.

 

 

Vous pouvez lire notre interview avec Caplan ici.

 

Les billets coûtent de $60 à $66 plus les frais de réservation. Mais si vous avez moins de 30 ans, vous avez le droit a des billets pour $39 pour les spectacles du mardi au jeudi.

 

Mulatu Astatke & The Black Jesus Experience

22 janvier

Le grand père du jazz éthiopien, Mulatu Astatke, réunit un ensemble de 8 personnes The Black Jesus Experience, qui vient de Melbourne pour son seul spectacle au Sydney Festival.

 

Mulatu Astatke a 74 ans et une carrière qui a traversé cinq décennies. Il ne montre aucun signe de ralentissement et passe du vibraphone, les claviers anciens, les congas et les timbales tout en présentant des grooves décontractés et pleins de joie.

 

 

Vous connaissez peut-être le son distinctif de Mulatu Astatke par sa chanson dans la bande sonore pour le film “Broken Flowers” de Jim Jarmusch.

 

Ce concert est complet mais si vous trouvez un billet, il faut y aller!

 

Le Gâteau Chocolat 

23 – 27 janvier

Le Gâteau Chocolat, qui a eu grand succès dans le monde du cabaret, présente, au Sydney Festival, son spectacle Icons qui fût un succès foudroyant et international. C’est un spectacle qui fête des heroes, les moments et les relations qui ont façonnés sa vie et inspiré ses rêves.

 

 

Ce beau baryton présente des interprétations des chansons de Whitney Houston, David Bowie, Pavarotti, Madonna et Meat Loaf truffées d’ histoires de grandir en tant qu’homosexuel, d’être harcelé, de la religion, de trouver l’amour et de la perte d’un proche.

 

Le spectacle est joué dans une chambre d’ado meublée avec des posters des pop-stars, un micro brosse a cheveux et une “machine de vent”. Le Gâteau bouge entre ses personnages publics et privés tout en montrant comment l’universalité de la musique connecte un garçon nigérian né en Grande Bretagne avec ses objets de culte.

 

Le spectacle sera joué tous les soirs du 23 au 27 janvier au Sydney Festival. Les billets coûtent entre $60 et $70 plus les frais de réservation. Il y a également des billets à $39 plus les frais pour les moins 30 ans.

 

Quels spectacles allez-vous voir au Sydney Festival?