Les chats, les détours et les catastrophes naturelles – les courts métrages en français au BIFF 2020

Reading Time: 6 minutes

Pour les courts métrages en français au BIFF, les chats, les détours et les catastrophes naturelles sont les thèmes.

Les trois courts métrages en français présentés au BIFF 2020 sont complètement différents en termes de thème et de style.

 

Il y a la production australienne en français d’Un homme et un chat, le film malien N’diajnemo et la production française Sororelle.  Nous vous donnons ci-dessous un bref critique de ces films.

 

BIFF 2020: Les catégories de films « beats »

Le BIFF a divisé les courts-métrages en catégories, nommées “beats”:

  • Heart Beats
  • Life Beats
  • Mind Beats
  • Off Beats
  • Short beats
  • Wild beats

Les courts-métrages dont on parle par-dessous, seront diffusés avec d’autres courts-métrages dans le même « beat ».

 

courts-metrages en français au BIFF

A man and a cat (Un homme et un chat)

Un homme et un chat est un film du réalisateur Kevin Spink. Il est nominé au Screen Queensland Short Film Award. Il est présenté dans le cadre du volet court métrage Heart Beats au BIFF 2020.

 

Dès la scène d’ouverture où le personnage de Thomas Cocquerel fait une présentation, nous sommes plongés dans le monde surréaliste dans lequel vit cet homme. Les murs de la salle sont recouverts du plafond au sol et de mur en mur de post-it colorés.

 

En arrivant à la maison, il trouve sur le pas de sa porte un chat roux à l’air furieux, qui fait comme chez lui dès qu’on lui ouvre la porte.

 

L’intérieur de cette maison est peut-être tout aussi surréaliste. Tous les portraits qui ornent les murs ne sont pas des humains, mais des animaux, habillés comme des humains. Serait-ce le signe que nous sommes dans la maison d’un animal et non d’un homme? Le chat semble certainement agir comme s’il était le propriétaire de la maison- mais, là encore, tous les chats ne font-ils pas pareil?

 

Les mouvements de Cocquerel sont mimés et exagérés, ce qui donne au film un caractère onirique. Peut-être une ode à Jacques Tati et Marcel Marceau d’autrefois. Ceci, ajouté à la mise en scène colorée, dominée par les animaux, donne un sentiment de fantaisie à Un homme et un chat.

 

Il est assez rare de trouver un film en langue française tourné en Australie, et encore moins réalisé par un réalisateur australien. La langue française avec pour toile de fond Brisbane nous laisse tous de voyager dans un autre monde tout en nous ramenant à la quintessence familière de la banlieue australienne.

 

Un court-métrage ravissant pour les amoureux des chats et les détesteurs de chats également.

🥐🥐🥐🥐🥐

5 CROISSANTS

 

A man and a cat

https://biff.com.au/event/a-man-and-a-cat/

Réalisateur: Kevin Spink

Année: 2020

Durée: 13 minutes

Casting: Thomas Cocquerel, Bryan Probets, Hugh Parker

Un homme et un chat est présenté dans le cadre du volet court métrage Heart Beats au BIFF 2020.

Courts-metrages en français au BIFF

 

courts-metrages en français au BIFF

N’diajnemo

N’diajnemo est le dernier court-métrage du réalisateur Habib Yazki, qui a non seulement travaillé sur ses propres courts-métrages, mais a également produit des publicités et des courts-métrages documentaires pour des sociétés comme Longchamp, Nike, Biotherm, Starbucks et National Geographic.  Son précédent court-métrage, Bamako Chicken, a fait partie de la sélection officielle de plusieurs festivals du film, dont le Festival international du film de St Louis, le Festival du film de Brooklyn, le Festival du film africain d’Helsinki et Ethnografilm.

 

Tourné dans un style granuleux et documentaire, N’diajnemo nous entraîne dans une folle aventure comique de deux jours avec David (David Joël Konaté) et Cheick (Cheick Nomoko). David, sage, préparant une audition qui pourrait l’emmener aux États-Unis, est tout le contraire de Cheick, insouciant et téméraire. À la veille de l’audition, David veut acheter un CD, mais il veut le faire sans les « petits détours » habituels de Cheick. Ce qui suit est exactement le genre de détours et d’aventure que David ne cherche pas.

 

Le film commence avec des véhicules, et beaucoup de vaches, dans les rues animées de Bamako, au Mali. Pourtant, une grande partie du film se déroule dans les ruelles isolées de la ville. Un contraste saisissant avec le monde chaotique dans lequel vit Cheick

 

Aussi frustrant que cela puisse être d’être le pauvre David, au gré des détours de la journée de Cheick, on ne peut pas s’empêcher d’aimer Cheick en tant que personnage.

 

Il est remarquable qu’au cours de ces 13 minutes, Habib Yazdi ait réalisé un film dans lequel il y a des rires, des moments de tension et même de rédemption.

 

Des Blessures, la fuite, des souvenirs d’enfance, de la vengeance et des regrets, N’Diajnemo a tout pour plaire!

🥐🥐🥐🥐🥐

5 CROISSANTS

 

N’diajnemo

Réalisateur: Habib Yazdi

Année: 2020

Durée: 13 minutes

Casting: David Joël Konaté, Cheick Nomoko, Nafissatou Traoré, Alhassane Ly

N’diajnemo est présenté dans le cadre du volet court métrage Life Beats au BIFF 2020.

courts-metrages en français au BIFF - Sororelle

Sororal (Sororelle)

Sororal, qui signifie « de sœur », se concentre sur trois sœurs, situées a l’interieur du pays, qui sont averties qu’une inondation arrive par quelqu’un qui fuit vers des terres plus élevées.

 

Les réalisateurs Frédéric Even et Louise Mercadier sont des réalisateurs autodidactes. Frédéric est diplômé en littérature de l’Université de la Sorbonne à Paris, tandis que Louise a étudié la sculpture et l’animation aux Ateliers des Beaux-Arts de Paris. « Sororelle » est leur deuxième court métrage après leur premier court métrage en stop-motion Métamorphose.

 

Le troisième des court-métrages en français au BIFF 2020, Sororelle a déjà valu à ses réalisateurs de nombreux prix dans des festivals de cinéma du monde entier. Parmi ceux-ci, le festival international du film de Varsovie 2019, le festival international du film de Guayaquil 2019, le festival international du film d’animation de Paris 2019, Xiamen Cybersousa 2019, le Festival Findecoin 2020 de Puerto La Cruz, le festival national du film d’animation 2020 de Rennes, le festival international du film Golden Ger 2020 d’Ulaanbaatar et le festival du court métrage de Budapest 2020.

 

Visuellement, Sororelle est très impressionnant. Les personnages sont représentés par d’incroyables marionnettes, faites de résine.  Leurs visages ont été sculptés après un processus de modélisation et d’impression en 3D. Les lignes de menuiserie sur les visages et les membres ne sont pas cachées mais ajoutent plutôt une réalité et peut-être une fragilité aux personnages que les marionnettes incarnent.

 

L’éclairage donne une ambiance sombre qui correspond à celle dans laquelle se trouvent les sœurs lorsqu’elles apprennent la nouvelle de la catastrophe naturelle imminente.

 

Le paysage désolé correspond à l’apparence des femmes qui se débattent avec les nouvelles données par leur compatriote. Les femmes commencent également à s’adapter au paysage changeant. Deux des sœurs qui ressentent les effets de l’inondation qui s’approche commencent à avoir des blessures douloureuses et charnues sur leurs peaux.  La troisième sœur, pour une raison inconnue du spectateur du film, et peut-être même des sœurs elles-mêmes, elle n’a pas les mêmes blessures.

 

Bien que visuellement très impressionnant, ce court métrage n’est pas un film où il se passe grande chose. Sororelle est plutôt un plaisir visuel et contemplatif.

🥐🥐🥐🥐

4 CROISSANTS

 

Sororal (Sororelle)

https://biff.com.au/event/sororal/

Réalisateurs: Frédéric Even, Louise Mercadier

Année: 2019

Durée: 15 minutes

Sororelle est présenté dans le cadre du volet court-métrage Short Beats au BIFF 2020

Image: https://www.simonfilliot.fr/sororelle.html

 

BILLETS POUR courts métrages en français au BIFF

N’diajnemo est projeté dans le cadre de la série Life Beats les 10 et 11 octobre. Pour en savoir plus sur les courts-metrages qui seront diffusés avec N’Dianjemo et pour acheter vos billets, cliquez ici:

https://biff.com.au/event/short-films-life-beats/ 

 

Un homme et un chat est projeté dans le cadre de la série Heart Beats le 4 et 9 octobre au BIFF 2020. Pour en savoir plus sur les courts-metrages qui seront diffusés avec Un homme et un chat, et pour acheter vos billets, cliquez ici:

https://biff.com.au/event/short-films-heart-beats/ 

 

Sororelle est projeté dans le cadre de la série Short Beats au BIFF 2020 le 6 et 10 octobre 2020. Pour en savoir plus sur les courts-metrages qui seront diffusés avec Sororelle et pour acheter vos billets, cliquez ici:

https://biff.com.au/event/short-films-short-beats/ 

 

Les billets adultes coutent $16.50. Il y a les remises pour ceux qui ont une carte concession, les membres QAGOMA et les enfants.

 

Pour connaitre d’autres films en français au BIFF 2020, cliquez ici.

 

Pour voir l’ensemble du programme BIFF 2020, consultez leur site web ici: 

https://biff.com.au/ 

 

Quel est votre court-metrage en français favori?

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie