La journée mondiale du chien: Connaissez vous les races de chien françaises et belges?

Reading Time: 6 minutes

Pour la journée mondiale du chien, nous avons pensé jeter un coup d’œil aux races de chiens françaises, et à quelques races belges, dont vous ne savez peut-être pas qu’elles sont françaises ou belges et à certaines que vous pensez être françaises mais qui ne le sont pas. Connaissez-vous vos races de chiens françaises et vos races de chiens belges?

les races de chien françaises

Les races de chiens françaises et belges

 

Le Basset

Basset est le diminutive du mot ‘bas’ en français. et on pense que la race est un descendant du chien belge de Saint-Hubert. La première mention connue du chien de Basset se trouve dans un texte de 1585.

French Dog Breeds - Basset hound

Comme plusieurs autres races présentées dans cet article, le basset était populaire auprès de la royauté. En particulier, auprès de l’empereur Napoléon III (r. 1852-1870). Une exposition de sculptures en bronze représentant les bassets de Napoléon III a été organisée au Salon de Paris en 1853. Ils ont ensuite attiré l’attention du monde entier lors de la première exposition de chiens à Paris en 1863.

 

Le chien de sang (Chien de St Hubert)

On dit que les chiens de sang sont originaires de la Saint-Hubert en Belgique du VIIe siècle. Ces chiens sont souvent appelés Chiens de Saint-Hubert en France et en Belgique, mais les chiens de Saint-Hubert sont une race différente qui descendrait des Saint-Hubert.

Depuis 1200 environ, les moines de l’abbaye de Saint-Hubert envoyaient chaque année plusieurs paires de chiens de sang en cadeau au roi de France. Cette tradition s’est poursuivie pendant longtemps. Cependant, ils n’étaient pas toujours bien considérés par les royaux. Charles IX de France 1550-74, par exemple, trouvait que les St Hubert n’étaient pas utiles pour abréger la vie des animaux chassés.

 

Le Grande Chien des Montagnes / le chien des Pyrénées

Les montagnes pyrénéennes forment la frontière entre la France, l’Espagne et Andorre, mais cette race est 100% française. Le roi Louis XIV a même fait des Grands Pyrénéens le « chien royal de France » pendant son règne!

races de chien françaises - Pyr

On croyait que le chien des Pyrénées avaient la force de deux hommes et on les a chargés de garder le château de Lourdes.

 

Le Griffon

La race du Griffon est originaire de Belgique et il en existe une variété appelée le Griffon de Bruxelles. Dans les années 1870, Henrietta Maria, reine de Belgique, était une fan du Griffon. Son approbation royale a conduit à la popularité de la race parmi les courtisans de la reine.

Brussels Griffon - Belgian Dog Breeds - races de chien françaises
Griffon de Bruxelles

En Belgique, il en existe trois types :

  • Petit Brabancon, qui a un pelage lisse;
  • le Griffon de Bruxelles, dont le poil est rouge et rugueux; et
  • le Griffon belge, dont le poil est rugueux et peut être de n’importe quelle couleur autre que rouge.

 

Il existe également des variantes françaises de la race, dont beaucoup sont originaires de la Vendée:

  • Briquet Griffon Vendéen,
  • Grand Griffon Vendéen ; et
  • Petit Basset Griffon Vendéen (PBGV en court).
Petit Basset Griffon Vendéen

Des autres races de Griffon français apparentées sont:

  • Griffon Fauve de Bretagne,
  • Griffon Bleu de Gascogne ; et
  • Griffon Nivernais.

 

Des races de chiens qui ne sont pas vraiment françaises

 

Le Berger alsacien ou allemand

Apparemment, les bergers allemands et les alsaciens ne sont en fait que des noms différents pour la même race!

Les Allemands l’ont appelé Berger allemand, mais comme les pays européens ne voulaient pas s’associer à l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, ils l’ont rebaptisé Alsacien, mais la race est bel et bien née en Allemagne, et non en Alsace ou dans une autre région de France.

 

Le Bichon Frisé

Le nom est français mais il s’agit d’une race dont les origines se trouvent en Espagne où ils étaient utilisés comme chiens de voile et occasionnellement comme chiens de troupeau. La race est aussi parfois appelée « Tenerife », en clin d’œil à ses origines espagnoles. Les Français les ont peut-être détournés de leurs tâches professionnelles pour en faire des chiens de salon, mais ils étaient espagnols à l’origine.

French dog breeds - Spanish dog breeds -

Là encore, il s’agissait d’une race populaire auprès de la noblesse française, tant à la Renaissance, sous François Ier (1515-1547), qu’à la cour d’Henri III (1574-1589). À la fin du XIXe siècle, le bichon frisé est devenu populaire auprès des gens du peuple, où on le voyait courir dans les rues, accompagner les joueurs d’orgue de Barbarie, guider les aveugles et faire des tours dans les cirques et les foires.

 

Le Bouledogue français

Ils ont beau avoir le mot français dans leur nom, ces bouledogues français ne sont peut-être pas français du tout!

French bulldogs - French dog breeds

On prétend qu’ils ont été élevés en Angleterre pour devenir des bulldogs britanniques miniatures et qu’ils étaient utilisés par les dentellières pour réchauffer leurs genoux pendant qu’elles travaillaient, et que lorsque l’industrie de la dentelle s’est déplacée en France, les chiens sont partis avec elle. Lorsque ces ouvrières de la dentelle et leurs chiens sont arrivés en France, les Français ont voulu un chien semblable pour eux-mêmes et les chiens considérés comme défectueux par les Britanniques ont été envoyés en France.

 

Une autre histoire d’origine veut que les chiens soient la seule race à être originaire de Paris, mais peu d’autres informations sont fournies pour étayer cette affirmation.

 

Le caniche

A part un caniche élevé en France, il n’y a en fait rien de spécifiquement français dans le caniche et le caniche français est en fait le même que n’importe quel autre caniche.

French dog - French poodle caniche

Le nom poodle, utilisé en anglais pour décrire ces chiens, est dérivé des mots allemands pudel ou pudelin, qui signifient éclabousser dans l’eau. En France, ces chiens sont appelés « caniche », ce qui signifie « chien de canard« .

 

Le roi Henri III était un grand fan du caniche. Jusqu’au 20e siècle, c’était un chien élevé par les classes supérieures avant de devenir un chien de masse.

 

Le papillon

Bien que le nom soit français (en référence aux oreilles qui ressemblent à des ailes de papillon), on ne sait pas exactement où le Papillion a été élevé à l’origine. On le trouve dans l’art italien du 16e siècle. Le Papillion, est toujours officiellement appelé Epagneul Nain (ENC) dans les pays non anglophones.

Papilon - Dog breeds - races de chien françaises et non

Papillion x Marie Antoinette

On dit que Marie-Antoinette s’est dirigée vers la guillotine en serrant son petit chien, Coco, sous le bras, mais il n’existe aucune preuve concluante à cet égard. Qu’elle l’ait fait ou non, nous savons que Coco a survécu à la Révolution française, qu’elle a vécu dans un immeuble appelé la Maison Papillon à Paris et qu’elle a vécu jusqu’à l’âge de 22 ans lorsqu’elle a été enterrée dans les jardins de l’Hôtel de Seignelay, à quelques pas de l’endroit où Marie-Antoinette a été décapitée. Une petite pierre tombale carrée marque encore l’endroit où le chien a été enterré.

Quelle est votre race de chien française or belge préférée? Comment célébrez-vous la journée mondiale du chien?

 

Pour découvrir les événements qui se déroulent ce mois-ci (virtuellement et en personne), jetez un coup d’œil à notre article Quoi faire en août 2021

 

Abonnez-vous

Insérez votre adresse email pour recevoir des notifications lorsque des nouvelles articles sont publiées au sujet de toutes les choses françaises et francophones en Australie

races de chien françaises